La dévotion

La base de toute magie

L'univers est consituté de matière. Et la matière elle, est composée de magie. Elle fût crée ainsi par Ellës parce qu'il n'était que cela, mais en chaque atome qu'il créa, il insuffla une magie ancienne et puissante à l'intérieur, comme un fluide, une puissance millénaire qui ne pouvait s'éteindre. De ce simple fait, le monde, l'univers dans son intégralité, n'abrite pas seulement la magie, elle en est composée. Ses être vivants, de la plus petite poussière jusqu'au plus puissant des dieux sont faits de magie. Quand un être vit, ou qu'un être meurt, son essence magique, son âme reviens au monde. Rien ne perds, rien ne se crée, tout se transforme. C'est de cette manière qu'Ellës créa le monde. Manipulant simplement cette essence pour lui faire prendre diverses forme au gré de ses périgrinations, créant ainsi les éléments, et rapidement, il créa la première espèce du monde : Les dragons divins, qui donnèrent les dragons primordiaux. Pourquoi parler des dragons maintenant me direz vous ? Car ce sont eux qui comprirent et réussirent à l'époque à manipuler cette dite magie pour modeler ce monde que leur père leur avait offert, et il l'ont fait avec la base de ce qui sera toute la magie après : La dévotion.

C'est de la volonté que se modèle la magie, chaque parole, chaque acte, chaque conviction, chaque pensée modèle la magie dans un sens. C'est cet effet qu'a la volonté d'un vivant sur la magie qui l'entoure qui s'appelle la dévotion. C'est ainsi que les dragons crèerent alors le Valor, la langue originelle, celle qui avait pour unique but que de donner sens a leurs envie de manipuler la vie et la matière. Le langage des mortels est né de la nécéssité pour eux de communiquer, mais chez les dragons, il est né de ce besoin de manipuler la magie. Et au fur et a mesure que ce langage se développait, différentes forme de magie existait.

C'est d'ailleurs grâce à ce concept que d'autres dieux sont nés : Considérés par les mortels comme des déités et vénérés par toute ou un gros ensemble la population, la dévotion qu'ils ont accumulé au fur et à mesure des années et la dimension d'idôle qu'ils avaient réussi à aquérir leur a permis d'obtenir une puissance et une longévité hors normes. La meme chose s'applique pour les avatars : Personnification de concepts, ils sont nés de la dévotion cumulée de l'existance même de ce concepts.

Cela dit, si autrefois l'impact que pouvaient avoir la dévotion était incroyable, au vu du nombre d'être vivants toujours de plus en plus nombreux, des cultes qui se battent en duel, ainsi que la pluricité des cultures, la dévotion est aujourd'hui très difficile à cumuler. Il est toutefois possible, via des rites ou des artefacts, de canaliser de la dévotion vers une personne ou quoi que ce soit d'autre. Mais généralement, c'est via la pratique de la magie elle même que les mortels ont recours désormais à la dévotion.

La magie interdite

Aujourd'hui donc, c'est via la magie que les mortels sont capable d'user de la dévotion, et aussi par la religion ou d'anciennes pratiques obscures, mais on voit bien que cela n'a rien à voir avec les prouesses que les anciens dieux pouvaient accomplir.

Manipuler la magie dans sa forme la plus brute, la plus créatrice mais à la fois la plus destructrice... Les érudits ont aujourd'hui appelé cette manipulation de la dévotion la magie interdite. Très rares, uniques sont les êtres qui sont capable de manipuler encore une si ancienne magie... Mais il existe aujourd'hui un mythe qui l'entoure.

Un être vivant nommé Damian Thazla, simple humain, était né avec un don prodigieux pour la magie. Il surpassait toute personne de son vivant, et nulle personne n'était de taille pour l'affronter. Dans sa folie, l'homme avait réussi à percer les secrets de la magie interdite, et c'est de cette manière qu'il créa la race des Cherchâmes. Cependant... avant de disparâitre, il laissa derrière lui un livre, le Tome de Macros, un livre obscur qui, selon la légende, renfermait les arcanes de cette magie si secrète.

Cela fait aujoutd'hui 500 ans que les érudits de tout poil essayent en vain de mettre la main sur ce Tome... Et qui sait ce qui se passera si quelqu'un en perce les secrets un jour ?